Compte-rendu de la réunion entre

M. Demuynck, Sénateur Maire de Neuilly Plaisance,

MME Renault, Présidente de Gournay Environnement,

M Fuchs, secrétaire de Gournay Environnement

du 3 décembre 2003, en mairie de Neuilly Plaisance.

 

 

 L’objet de la réunion est de recueillir l’opinion de Monsieur le Sénateur Maire concernant le projet « A 103 » et celui d’une éventuelle implantation d’une usine de méthanisation à Neuilly sur Marne, et de lui exprimer la position de Gournay Environnement sur ces dossiers.

  »

Monsieur Demuynck estime que le problème majeur en terme de circulation dans l’est parisien, est celui de l’engorgement de l’A4, qui s’amplifie dans le contexte de restriction de plus en plus forte des possibilités de circulation dans Paris intra muros.

Il ne perçoit actuellement pas l’intérêt d’un tracé de type A 103 et s’y opposera farouchement. En cas de vote d’un projet sur ce tracé, il se battra pour faire passer l’axe sous terre. Dans tous les cas, il estime que l’implantation d’un tel tracé est un gaspillage d’argent public, dans la mesure où des projets d’aménagement plus importants ne sont pas encore terminés. En particulier certaines portions de la Francilienne ne sont pas encore construites.

Il se montre toutefois conscient de l’engorgement des villes de Gagny et Villemomble, mais estime que la solution au problème doit passer par une véritable étude de besoin avant de lancer tout projet.

A cette fin, l’élément majeur doit être fourni par un cabinet d’étude qui doit analyser la question, et rendre son pré rapport à l’horizon février 2004. C’est d’ailleurs dans le cadre de ces études que Monsieur le Sénateur reçoit les associations, afin de collationner leurs opinions. Monsieur le Sénateur fournira à Gournay Environnement les coordonnées du cabinet d’études mandaté dans ce dossier.

 

Madame Renault demande confirmation de la rétrocession, par l’État, au profit du Conseil Général, de terrains de la Haute-Ile, sur le tracé du projet. Monsieur le Sénateur fournira des éléments de réponse à Gournay Environnement, après les avoirs vérifiés auprès du Conseil Général.

 

Sujet « Méthanisation »

Monsieur le Sénateur précise que, n’étant pas en possession d’éléments techniques précis sur le projet d’implantation d’une usine de méthanisation à Neuilly Sur Marne, il ne peut s’exprimer fermement sur le sujet. Il estime toutefois que, le département de Seine Saint Denis étant très urbanisé, et qu’après de longs efforts pour y améliorer le cadre de vie, il faudrait démontrer l’utilité d’un tel projet avant de le lancer. Il estime en particulier que la délocalisation d’un tel site vers une zone où il ne nuirait à personne doit être considérée.

Madame Renault demande à Monsieur le Sénateur de bien vouloir intervenir pour que Gournay Environnement soit reçues par le SYCTOM, les appels téléphoniques étant infructueux. Monsieur le Sénateur répond favorablement.

 

Autres sujets abordés

·         Loi SRU : Monsieur le Sénateur apprend à Gournay Environnement un renforcement récent de la loi SRU. Les communes concernées par l’implantation d’un quota de logements sociaux se verront obligées de le faire, alors que jusqu’à présent, le paiement d’amendes permettait de s’exonérer de cette obligation. Il fournira le texte correspondant à l’association. Par ailleurs, il s’inquiète des conclusions de l’étude Pommelet.

·         Inondations : Gournay Environnement insiste vivement sur ses inquiétudes quant à l’impact d’un tracé routier au niveau de la Haute Île, cette Île servant de zone d’expansion des crues de la Marne. GE rappelle que les crues centennales ne sont pas les seules crues à craindre, puisque Gournay voit régulièrement les eaux de la Marne monter à quelques décimètres, voire quelques centimètres (comme le 31 décembre 1999),  du sommet du mur anti crues qui protège la ville. Gournay Environnement entend absolument préserver cette zone d’expansion des crues, c’est la raison pour laquelle l’association se montre favorable au projet de parc de découverte de la nature, initié par le Conseil Général, et qui semble, selon les informations que l’association possède, être compatible avec cet objectif.

  

Conclusion

Monsieur le Sénateur se montre soucieux attaché à la gestion globale des questions posées en terme d’aménagement du territoire, sur l’ensemble des sujets abordés (logement, réseaux de transport, traitement des déchets, prévention des risques).

  

L’association Gournay Environnement remercie très vivement Monsieur le Sénateur Maire, d’avoir accepté de la recevoir.

 

 Gournay Environnement, L'association des Gournaysiens pour la préservation et l'amélioration du cadre de vie .  Association de loi 1901, numéro 2227/4/5/2000.

Pour tout problème concernant ce site : Contactez nous